Petit Le Mechant

06 octobre 2008

Cerveau à l'envers

J'ai le cerveau à l'envers.
Non, je ne me suis pas mis une énorme mine hier, j'ai juste lu cette note de fiorgyn. Et j'en ai appris que je suis "cerveau droit" dominant, donc en théorie plus orienté vers "la créativité et la philisophie" que vers les maths et la science

Je ne vous cacherais pas que c'est tout de même pour moi une sacrée découverte.

Moi qui joue à des PJC (NDT : Petit Jeu Con) comme celui-ci où je me prends pour un programmeur (j'ai fait 183, qui dit mieux ?). Moi qui m'amuse, pendant les 5 minutes de marche séparant mon chez-moi-de-fonction du bureau, à calculer de tête combien de piscines olympiques on pourrait porter à ébullition avec l'énergie nécessaire pour faire rouler un TGV à 360 km/h. Moi qui aime la modélisation de produits financiers. Et bien en fait, je suis un philosophe.

A mon humble avis, il est plus vraisemblable qu'en fait, mon cerveau est monté à l'envers. Comme mon canapé-lit (et pourtant, j'avais bien suivi les instructions). Et que j'ai donc le cerveau droit à gauche. Certains ont bien le coeur à droite, alors pourquoi pas les hémisphères inversés, hein ? Même le pôle nord magnétique se trouve parfois à coté du pôle sud, alors je décrète que c'est possible.

(sinon, pour le coup des piscines, je l'évalue à 1/8. Juste une ligne, quoi, à peine de quoi faire bouillir la Manaudou. Mais bien assez pour envoyer ad patres la conne de vache qui était sur les voies hier et qui m'a fait prendre une heure de retard. Quoi qu'une fois bouillie, la nageuse citée ci-dessus ne devrait pas faire la fière non plus. J'en déduis donc logiquement que nageuses et vaches, c'est la même chose, cqfd !)
 

Posté par petit_et_mechant à 17:18 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


04 août 2008

Je suis une Légende

Même si j'admets être un rien égocentrique et exagérer légèrement sur mes capacités physique et intellectuelle en ce lieu, le titre de cette note ne me concerne pas. Mais j'aimerais bien.
Non, là, je veux parler du livre de Richard Matheson, récemment adapté au cinéma avec Will Smith dans le rôle principal. Si vous n'avez pas entendu parler de ce film ni vu l'affiche, c'est que vraiment le cinéma vous intéresse autant que le championnat du monde handisport de pétanque moi. Handisport dans le sens "Pas de pastis autorisé pendant la compétition". La pétanque sans pastis, c'est comme le football sans Zidane, c'est nul. Et même avec, c'est pas forcément passionnant. Je parle du foot, hein, pas de la pétanque. Parce que la pétanque avec pastis, c'est bien. Tellement bien qu'on pourrait presque se passer des boules.
J'ai vu le film en premier : le sujet, un homme seul dans une ville envahie de zombis, m'avait attiré, d'autant plus que je ne déteste pas l'acteur principal. Et j'ai été déçu. Pas scandalisé, mais déçu : le bouquin a une réputation excellente et l'idée de bas est sympa.

Du coup, j'ai acheté le livre, 5€ en poche, un peu plus de 200 pages.

Et je kiffe. Court et concis, il est dur à lâcher. Et surtout, l'histoire n'a rien, mais vraiment rien à voir avec le film. Le personnage principal n'a pas du tout le même profil (c'est un simple ouvrier). Il n'a pas de chien. On ne sait même pas s'il vit à New York. Et les zombis sont bien différents.

Je le conseille vivement. Et je comprends ceux qui ont hué le film, le traitant de trahison. Je vais rejoindre la meute chassant le réalisateur.

Posté par petit_et_mechant à 10:38 - Commentaires [5] - Permalien [#]

29 juillet 2008

Questionnaire

Certains ont entendu ma complainte récente, celle disant que la muse des blogueurs m'avait abandonnée. Enfin, je devrais dire "certaines" plutôt. Je me retrouve donc à devoir remplir un questionnaire narcissique et nombriliste dont le principal attrait est celui de se faire reluire soi-même les pompes. Et comme j'aime cracher, ne serait-ce que pour faire reluire mes godasses, let's go !
Et merci à selle qui m'a donné cette occasion de vous infliger ces souffrances

 

    1. Couleurs préferées : Le rouge. Le rouge du sang. Le rouge de ton sang. Le rouge de ton sang qui coule. Le rouge de ton sang qui coule de ton corps aprés que je me suis occupé de toi. Ya des gens qui veulent que je précise d'où coule le sang ?
 

    2. Matières préferées : Fécales, bien sûr.  

 

    3. Odeurs préferées : Celle de mon caca.  

 

    4. Gourmandises préferées     : Les lobes d'oreilles. Miam.  

   

    5. Ce que j’aime recevoir : des têtes de chats décapités par la poste.
   
    6. Le style de ma décoration
: Des cadavres aux murs. Là pour le coup, en revanche, c'est vrai. Ce sont des cadavres de moustiques.

En espérant que ça vous aura plût.

Ou pas.

Posté par petit_et_mechant à 10:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 juillet 2008

Ici, c'est moi l'plus fort !

Respectez-moi !
Baisez mes pieds !
Craignez mon courroux !

Parce que sinon, je vous pète la gueule !

Vous m'en croyez pas capable ? Viendez vous battre !

Posté par petit_et_mechant à 13:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

16 juillet 2008

Page Blanche

C'est fou tout de même les tours que nous jouent nos esprits respectifs. Enfin, du moins quand ils sont là, ce qui pour moi n'est pas le cas de figure le plus fréquent. Et aprés tout, c'est pas plus mal, vu que quand mon esprit est là, il me frappe 3 coups. Ca fait toujours 2 de moins que ma chère et tendre, mais là n'est pas la question.

Je disais que l'esprit joue des tours, et pas des tours de cartes. Prenez l'exemple de ce blog, plus mort que vif, décharné, accompagné de plus de mouches que de lecteurs. Trés régulièrement, il me vient à l'idée des sujets de notes fines, spirituelles, délicates, véritablement à mon image. Mais ces idées ne me viennent que quand je suis en extérieur, sans pécé ni connexion Nainternet à portée de doigts. Et quand je suis revenu à portée de wifi, pfuit, plus rien, comme mon compte en banque 3 jours aprés réception du salaire tant attendu et si (peu) mérité.

Comble de déréliction spirituelle irréductible, quand les sinusoïdales de ma vie d'anachorète ramènent en surface le souvenir des codes d'accés de ce blog, ce sont mes idées qui se trouvent destituées, générant en moi de la  rancoeur dialectique. Je me trouve devant la page sans plus avoir rien à dire. Et vice-versa.

C'est triste, je n'ai rien à dire, je ne puis plus ni déblatérer pensées profondes ni exprimer mes émotions. Je suis devenu un être lobotomisé, incapable de communiquer autre chose que les impérieuses nécessités du quotidien ("veuillez m'excuser, je dois aller faire caca"). Je suis devenu un rouage, prêt à intégrer la Grande Machine Economique, temple du Dieu Pognon.

Bon, je pourrais me lamenter encore des heures sur mon sort, mais là, je dois vous laisser sinon, mes frites vont refroidir. Et les frites froides, c'est pire que les frites sans ketchup.

Posté par petit_et_mechant à 10:53 - Commentaires [5] - Permalien [#]


22 mai 2008

I am just a girl :)

Sur ma boîte professionnelle, je reçois comme tout un chacun une bonne dose de spams, ou pourriel en français - c'est tellement mignon comme petit nom !

La plupart sont les habituels "be a hero in bed" ou "the size of your manhood", mais parfois on trouve des petites perles comme celle-ci (dont le titre est aussi celui de ce post) :

Hi :) ,

My name is Kristen and I am 18 =).
I am studying  in school last year. I am tired from boys in my school because they all to young for me but I am in search for man who can show me real life. I like ice-cream, met new people and sprite :) . My hobby is dancing and I am study in this for 9 years. My Mom tell me that I have good perspectives in dancing for future. Maybe soon I will win big competitions :).

I don`t know nothing about you. What is your name? How old are you?
Do you have a wife or girlfriend? It`s not a problem if you do ;) . Do you like to travel ? I love it so much! :) What is your favorite film ? My last favorite is Harry Poter. Have you ever been in love ? =) I haven`t.
Can you send me your photos pleas. I have attached my photo session in this email :). I hope you like all my photos :) . There are no any topless there ;) , but...

I hope to hear from you soon :)

Kristen

J'aime assez je l'avoue le principe : une fille au prénom scandinave (cliché 1) de 18 ans se présente comme danseuse (cliché 2), qui cherche des hommes murs (cliché 3), qui est prête à vous faire trahir femme/fiancée (cliché 4) et qui aime voyager, les rencontres, etc (cliché 5) vous envoie un mail sans connaître votre nom. Elle désire découvrir la "vraie" vie (cliché 12), vie qui ressemble probablement à une baguette moins magique que celle de Harry Potter dont elle a adoré le dernier film soit dit en passant, histoire de prouver que c'est une vraie fille qui a écrit ça. C'est vrai quoi, une fille qui aurait aimé Die Hard 4, ce serait trop beau pour être vrai, ça mettrait la puce à l'oreille des éventuels pigeons. Elle propose à la fin des photos de ses nichons (cliché 1+7/3+6*cos(3Pi/4)).

Et je me pose cette question : y a-t-il des gens qui y croient, et dont la misère affective (euphémisme pour "sexuelle") pourrait les pousser à ouvrir le fichier joint, voir à lui répondre à cette magnifique adresse "wobxafnrhv@bp-cpas.com" ?

D'un autre coté, comme disait l'autre, Dieu aurait-il fait les pigeons s'il ne voulait pas qu'on les plume ?

Posté par petit_et_mechant à 15:08 - Commentaires [6] - Permalien [#]

15 avril 2008

Signe indubitable de vieillissement

J'ai fait un triste constat, ce soir.
Je me suis rendu compte que je pouvais regarder ostensiblement la vitrine d'une boutique de lingerie sans même avoir honte. Alors qu'il y a 5 ans, je serai passé devant en faisant semblant de ne pas la voir.
Si c'est pas la preuve que je me fais vieux...

Et pour accompagner cela, la déchéance cérébrale : c'est non sans plaisir que je constate que ce soir, 3 épisodes des Experts passent à la TV.

Je vais commencer à ramasser les branches mortes de sapin qui croiseront mon chemin. On sait jamais, ça pourrait servir.

Posté par petit_et_mechant à 20:40 - Commentaires [9] - Permalien [#]

12 mars 2008

Attitudes différentes

La drogue, pour la combattre, il y a des pays qui font le choix de la répression et de la négation de son usage. Et il y en a d'autres qui allient à la répression un certain encadrement.

Dans les toilettes de la gare de Lausanne, il y a une boite métallique spécialement destinée aux seringues.

Posté par petit_et_mechant à 14:13 - Commentaires [4] - Permalien [#]

22 janvier 2008

Socialisme et rondelle de cornichon

J'ai l'esprit mal tourné.

Enfin, rectification, j'ai un esprit masculin normalement constitué. Pourquoi donc cette introspection d'une profondeur si intense que j'en ai des trous dans le cerveau, façon Creutzfeld-Jacob ? Hé bien hier, j'ai cru voir un preservatif usagé - ou déroulé du moins - sur la chaussée, fait extrêmement rare dans les rues suisses, pays où les gens s'arrêtent pour remettre dans les poubelles publiques les ordures qui ont débordé. J'ai tout de suite pensé à ce moyen de contraception d'une variété presque infinie et au prix souvent démesuré en voyant cette forme allongée, plate et jaunâtre, mollement alanguie sur le bitume. Et je me suis rendu compte de ma perversion en constatant qu'il s'agissait en fait d'une tranche d'un gros cornichon coupé dans le sens de la longueur.

Enfin, il faut dire aussi que j'ai une excuse (mais hélas pas de mot de ma maman) : ce matin-là, j'avais regardé une chaîne ne faisant pas partie du service public et qui aime une des 4 opérations des petites calculettes. Et non, ce n'était pas une redif' du journal du hard. Etait interviewé un socialiste, député européen, Benoît Hamon ou un truc du genre. Et ce type, critiquant avec perspicacité la politique de celui qui passe sur le ventre d'une chanteuse à succés, eut une parole qui déclencha chez moi une érection intense :

"Ce que veulent les Français, c'est pouvoir consommer plus"

Mince alors ! Ce projet de société si ambitieux, original et recherché fut pour moi une révélation. Consommer plus, voila qui, d'une façon simple et géniale, répond à toutes mes attentes, exprimées ou non, sur l'avenir de la France et de l'humanité. Cela parait tout bête, mais en fait, c'est rudement compliqué (caractéristique du génie), car il arrivait à établir que pour cela, il fallait "accepter de payer plus cher" et ne pas chercher les produits les meilleurs marchés. Ce qui confirme qu'il faut acheter les capotes les plus chères si on veut en consommer plus, et donc niquer plus.

Et en fait, en croisant le cornichon, j'étais alors à la recherche d'une poupée gonflable à l'effigie de ce Benoît, encore tout émoustillé par ses déclarations, d'où mon excusable méprise.

Rhalala, à raconter ça, je crois que désormais, à chaque fois que je verrai un cornichon, je penserai à ce Monsieur Hamon. Et j'aurai une furieuse envie de baiser.

Posté par petit_et_mechant à 11:23 - Commentaires [10] - Permalien [#]

20 décembre 2007

Papa Nowel

Depuis quelques années, une déco de Noël plus affreuse que les autres a fait son apparition. Et certains la trouvent tellement bien qu'ils en mettent 4, 5, 10 ! sur leur façade. L'oscar du mauvais goût revient à un hôtel genevois qui en avait collé un à chacun des balcons de sa facade, soit facilement 15.
Cette horreur de Noël, ce sont ces espèces d'affreux bonshommes ringards en rouge, qu'on trouve suspendus partout. Le symbole le plus kitsch, le plus con et le plus commercialement exploité de cette sombre période, celle de la fin de l'automne, exposé partout.

Alors je dois vous avouer que j'ai un rêve. Celui d'acheter (ou me faire offrir) un de ces bonshommes, et de le mettre à la fenêtre. Mais avec les mains liées dans le dos et la corde autour du cou. Garder le "sus" pour moi, et lui laisser le "pendu".

Sinon, mon patron m'a informé hier que selon l'article 6138, alinéa 5, de la charte de mon entreprise, il était interdit de siffloter au boulot, car c'était la preuve que je n'étais pas entièrement concentré, que mon être ne se dévouait pas corps et âme à créer de la valeur pour mes clients, la preuve, mes lèvres se consacraient à une tache inutile.
Je ne sais pas ce qu'il voulait que je fasse de mes lèvres... Eviter d'être pendu ?

Posté par petit_et_mechant à 14:45 - Commentaires [6] - Permalien [#]